Augmentation mammaire : quel type d’implant choisir ?

L’augmentation mammaire par prothèse permet de poser des implants afin d’augmenter la taille des seins et de les galber par la même occasion. Il existe toutefois plusieurs types d’implants, c’est pourquoi il peut être compliqué de bien savoir comment choisir judicieusement vos implants mammaires.

Les différents types d’implants mammaires

D’abord, vous n’avez qu’à prendre un rendez-vous avec un chirurgien spécialisé pour avoir plus d’informations sur l’augmentation mammaire et l’avis d’un professionnel. On distingue deux types d’implants mammaires. On note les implants ronds qui sont les plus plébiscités de nos jours. Leur particularité tient à leur forme semi-sphérique arrondie. Une fois en place, ils apportent plus de volume à la partie haute des seins. On obtient ainsi un rendu plus galbé, ainsi qu’un décolleté plus ou moins saisissant en fonction de la projection sélectionnée.

Les implants anatomiques se présentent quant à eux sous la forme de goutte d’eau. À l’inverse de leurs homologues ronds, ils permettent de remplir le pôle inférieur des seins et de bomber sensiblement la partie supérieure. Ils permettent par conséquent d’obtenir une forme proche de celle des seins artistiques. Le décolleté obtenu est toutefois moins saisissant. Dans tous les cas, la grande majorité des implants mammaires sont pré-remplis de silicone. Leur contenu leur permet de reproduire l’apparence et la sensation d’un sein naturel. Avec ces prothèses, les risques de fuite, de rupture et de plis sont minimes. De plus, elles sont durables et offrent un large choix de formes et de tailles. Leur enveloppe peut être plus ou moins rugueuse (texturée) ou lisse.

implant mammaire chirugie esthétique

Comment bien choisir votre implant ?

Le rendu recherché va bien entendu déterminer le type d’implants mammaires adapté. Les prothèses mammaires rondes génèrent un aspect relativement bombé au niveau de la partie supérieure des seins. Cela confère au sein une forme similaire à celle d’une pomme. Ces implants font surtout le bonheur des patientes désirant profiter d’un décolleté pigeonnant. En revanche, celles dont le profil est “bas plus” ou “modéré” permettent d’atténuer cette apparence bombée. Cela est d’autant plus le cas si vos seins ont suffisamment d’étoffe au niveau de leur partie basse. Les implants mammaires anatomiques permettent quant à eux d’augmenter de manière très naturelle les seins.

Il est par ailleurs possible d’obtenir en plus un décolleté plus prononcé en ajustant aussi bien la largeur que la hauteur et la projection de ces prothèses. Il faut également tenir compte de l’aspect ou de la forme des seins à remodeler. Dans le cas où votre poitrine est complètement vidée, les prothèses rondes sont les plus adaptées. C’est aussi le cas si vous souffrez d’une ptôse mammaire. Si vos seins ne sont pas assez développés au niveau de la partie basse (hypotrophie mammaire), il est pertinent d’opter pour des implants anatomiques. Ces derniers sont également indiqués à la suite d’une ablation mammaire.

De plus, les prothèses à enveloppe lisse donnent des seins plus souples et plus mobiles. Celles dont l’enveloppe est texturée sont quant à elles plus stables. Leur grande adhérence les empêche de bouger facilement, ce qui a pour conséquence de réduire la souplesse et la mobilité des seins. Lors de la première consultation, le chirurgien de votre choix vous aide à choisir les implants qui vous conviennent le mieux.

A lire également