Les infections ORL les plus courantes : comment les soigner ?

Les infections ORL les plus courantes : comment les soigner ?

Les infections ORL englobent l’ensemble des infections bactériennes ou virales qui concernent la sphère oto-rhino-laryngée. Quelles sont les pathologies ORL les plus courantes ? Comment les traiter ? Focus sur des infections qui représentent l’un des premiers motifs de consultation en France, surtout chez les enfants.

Les infections ORL les plus courantes et leur traitement

Bien que les infections ORL soient la plupart du temps bénignes, elles sont extrêmement contagieuses. Généralement, elles guérissent spontanément, mais certaines peuvent entraîner des complications et nécessitent alors d’être pris en charge rapidement. Ce type d’infections touchent des zones reliées entre elles : la gorge (bouche, langue, larynx et trachée), le nez et les oreilles. Avec un mode de contagion qui se fait essentiellement par la salive, la toux, le contact des mains ou des objets. Ce sont des pathologies que l’on retrouve très fréquemment chez le jeune enfant, surtout les premières années de sa vie.

Quelles sont les infections ORL les plus courantes ?

La rhinite

La rhinite est une inflammation des muqueuses du nez qui provoque le gonflement des ganglions lymphatiques et des fosses nasales. La rhinite s’accompagne généralement d’une congestion (nez bouché) ou d’un écoulement nasal et d’éternuements.

Elle peut être d’origine virale, on parle alors de rhinite aiguë, qui n’est autre que le rhume. Elle peut aussi être due à un allergène, on parle alors de rhinite allergique ou rhinite chronique. Lorsqu’elle est provoquée par un virus, elle ne nécessite pas d’antibiotiques. Des lavages de nez fréquents suffisent à en venir à bout. Un traitement antibiotique est administré uniquement en cas de surinfection bactérienne. Quant à la rhinite allergique, elle nécessite des traitements adaptés (antihistaminiques ou corticoïdes).

La sinusite

La sinusite correspond à l’inflammation des sinus, souvent suite à une complication d’un rhume. Les sécrétions nasales se retrouvent alors bloquées et font pression dans les cavités proches du nez. Ce qui explique les douleurs de la face (maux de tête, douleur sous ou derrière l’œil ou maux de dents), mais aussi des symptômes tels que la toux, la fièvre et la fatigue. Là encore, elle peut être aiguë ou chronique et son traitement diffère selon son origine (virus ou bactéries).

L’otite moyenne et externe

L’otite fait partie des troubles auditifs fréquents par saison :

  • L’otite externe, fréquente le printemps et l’été, qui touche l’oreille externe. Elle est aussi appelée otite du baigneur, car elle est souvent la conséquence de la baignade. Ses symptômes sont : douleur à l’oreille au toucher, écoulement purulent et démangeaisons.
  • L’otite moyenne aiguë et l’otite interne, fréquentes en hiver, elles sont la conséquence d’un rhume mal soigné. L’infection se propageant jusqu’à l’oreille moyenne à travers les trompes d’Eustache. Ses symptômes : perte auditive, douleur, fièvre, difficulté à dormir et irritabilité.
  • L’otite peut être séreuse lorsque du liquide s’accumule dans l’oreille moyenne. Dans ce cas-là, l’otite n’est pas douloureuse.

Les traitements de l’otite vont varier en fonction du diagnostic du médecin ou de l’ORL. Chez les enfants, il s’agit souvent d’antibiotique, car le risque de complications est important à cet âge.

La rhino-pharyngite

Cette infection ORL qui touche le nez et la gorge est principalement d’origine virale. Ses symptômes sont : nez bouché et gêne à la respiration, mal de gorge, fièvre et toux. Un lavage de nez régulier et du paracétamol pour faire baisser la température suffisent à faire passer la maladie en quelques jours.

L’angine

L’angine est une inflammation des amygdales et de la gorge. Elle peut être d’origine bactérienne (angine blanche) ou virale (angine rouge) et ses symptômes se traduisent par des maux de gorge, de la fièvre et des maux de tête.

La laryngite et la trachéite

La laryngite est une maladie virale qui touche le larynx et plus précisément les cordes vocales. Elle peut entraîner une extinction de voix. Lorsqu’elle est associée à une toux sèche, sans mucosités, cela signifie que l’infection s’est propagée à la trachée (trachéite).

Comment prévenir les infections ORL ?

Pour éviter les infections ORL à répétition : angine, rhume, otite, mais aussi bronchite et grippe, adoptez les bons gestes :

  • Lavage des mains fréquent, particulièrement pour les enfants en bas âge qui portent tout à la bouche.
  • Aérez régulièrement de votre maison pour assainir l’atmosphère.
  • Renforcez le système immunitaire de toute la famille avec une cure de vitamines et de propolis et une alimentation équilibrée.
  • Réduisez la consommation de produits laitiers, de sucres industriels et de féculents.

Enfin, bien que ses infections permettent de booster l’immunité des enfants, une surinfection est toujours possible. Cette dernière peut avoir de lourdes conséquences sur la santé : troubles auditifs, maladies respiratoires, etc. Demandez toujours un avis médical en cas d’infections ORL, surtout chez les enfants en bas âge.

A lire également