Syndrome prémenstruel : les compléments alimentaires peuvent-ils vous soulager ?

Syndrome prémenstruel : les compléments alimentaires peuvent-ils vous soulager ?

Le syndrome prémenstruel, également appelé SPM, est un problème qui touche de nombreuses femmes à différents degrés. Les symptômes tels que les douleurs abdominales, les sautes d’humeur et la fatigue peuvent rendre cette période du mois difficile à gérer. Pour atténuer ces symptômes, de plus en plus de femmes se tournent vers les compléments alimentaires. Découvrez si ces produits sont vraiment efficaces.

Comprenez le syndrome prémenstruel (SPM)

Le syndrome prémenstruel est un ensemble de symptômes physiques et émotionnels qui a été observé chez de nombreuses femmes au cours de la phase prémenstruelle de leur cycle. Cette période, généralement située entre celle d’ovulation et le début des règles, peut varier en intensité et en durée d’une femme à l’autre. Les symptômes du SPM diffèrent par ailleurs d’une personne à l’autre. Les symptômes physiques courants comprennent des douleurs abdominales, des maux de tête, une sensation de ballonnement, des seins douloureux et une forte fatigue. En ce qui concerne les symptômes émotionnels, on note des sauts d’humeur, de l’irritabilité, de l’anxiété, de la dépression et des troubles du sommeil.

Les causes exactes du SPM ne sont pas complètement comprises, mais elles sont liées aux fluctuations hormonales qui se produisent pendant la phase prémenstruelle. Les variations des niveaux d’œstrogène et de progestérone semblent jouer un rôle clé dans le déclenchement des symptômes. Pour certaines femmes, le SPM peut être si grave qu’il interfère avec leur vie quotidienne en perturbant leur travail, leurs relations et leurs activités habituelles. Dans les cas les moins complexes, les symptômes peuvent être gérés avec des astuces simples comme l’exercice régulier, une alimentation équilibrée, la réduction du stress et suffisamment de sommeil.

Pour les femmes chez qui les symptômes du SPM sont plus intenses, des traitements médicaux peuvent être indiqués. Cela dit, comme on peut le voir avec le SPM Down de Labz Nutrition par exemple, des compléments alimentaires peuvent faire l’affaire. Il est néanmoins indispensable de consulter un professionnel de la santé si les symptômes du SPM ont un impact significatif sur votre qualité de vie. Un médecin peut évaluer vos symptômes, exclure d’autres causes possibles et recommander des traitements adaptés à votre situation.

Syndrome prémenstruel : les compléments alimentaires peuvent-ils vous soulager ?

 

Reliez le syndrome prémenstruel à l’alimentation et à la nutrition

Bien que les causes exactes du SPM ne soient pas réellement connues, de nombreuses études révèlent que l’alimentation et la nutrition jouent un rôle dans la gestion des symptômes. Certains aliments peuvent exacerber les symptômes du SPM, tandis que d’autres les atténuent. Les aliments riches en sel contribuent par exemple à la rétention d’eau et au gonflement, ce qui peut aggraver les ballonnements souvent associés au SPM. La consommation excessive de sucre entraîne par ailleurs des fluctuations de l’humeur et une énergie instable, ce qui intensifie les sautes d’humeur et l’irritabilité caractéristiques du SPM.

Parmi les aliments qui peuvent aider à soulager les symptômes du SPM, on retrouve ceux riches en magnésium, comme les légumes à feuilles vertes, les noix et les graines. Ceux-ci contribuent à réduire les crampes musculaires et l’anxiété. Les aliments riches en vitamine B6, comme les avocats et les bananes, peuvent aider à réguler les niveaux d’hormones et à atténuer certains symptômes. Les acides gras oméga-3 présents dans les poissons gras comme le saumon et les sardines ont été associés à des effets bénéfiques sur les symptômes du SPM, en particulier sur ceux émotionnels, tels que la dépression et l’anxiété.

Les ingrédients contenus dans les compléments alimentaires pour le SPM

Les compléments alimentaires sont de plus en plus utilisés pour atténuer les symptômes du syndrome prémenstruel. Ces produits contiennent généralement une combinaison d’ingrédients soigneusement sélectionnés pour aider à soulager les symptômes physiques et émotionnels associés au SPM. Parmi eux, on retrouve notamment :

  • la vitamine B6 : elle est recommandée pour aider à réguler les changements hormonaux et à réduire les symptômes du SPM comme les sautes d’humeur et les douleurs mammaires,
  • le calcium : il aide à réduire les douleurs musculaires et les crampes abdominales liées au SPM et contribue à maintenir un équilibre électrolytique approprié,
  • le magnésium : il est essentiel pour le fonctionnement normal des muscles et peut contribuer à réduire les crampes musculaires et l’irritabilité,
  • la vitamine D : elle joue un rôle dans la régulation de l’humeur et peut aider à atténuer les symptômes émotionnels du SPM, notamment l’anxiété et la dépression,
  • l’huile d’onagre : elle est riche en acides gras oméga-6 et en acide gamma linoléniques, qui ont des propriétés anti-inflammatoires et peuvent aider à réguler les fluctuations hormonales,
  • le vitex (Gattilier) : cette plante médicinale peut aider à équilibrer les hormones féminines et à réduire les symptômes du SPM, y compris les maux de tête et les douleurs mammaires,
  • l’extrait de safran : il est associé à des effets positifs sur l’humeur et peut aider à atténuer les symptômes dépressifs et anxieux du SPM,
  • les acides gras oméga-3 : présents dans les huiles de poisson, ils peuvent avoir des propriétés anti-inflammatoires et contribuer à réduire les douleurs et l’inconfort associés au SPM.

Avant de prendre tout complément pour le SPM, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé, en particulier si vous prenez déjà des médicaments ou si vous avez des problèmes de santé sous-jacents.

Les précautions à prendre lors de la prise de compléments alimentaires pour le SPM

Si vous choisissez d’utiliser des compléments alimentaires contre le SPM, assurez-vous de choisir un produit de qualité. Recherchez des produits qui ont été testés pour leur pureté, leur efficacité et leur sécurité. Au moment de la prise, suivez scrupuleusement les instructions de dosage indiquées sur l’étiquette du produit. Une surconsommation de certains nutriments peut être nocive pour votre santé. Surveillez les interactions médicamenteuses. Informez votre professionnel de la santé de tous les compléments alimentaires que vous prenez, car certains pourraient interagir avec vos médicaments actuels.

Surveillez attentivement votre réaction aux compléments alimentaires. Si vous ressentez des effets secondaires comme des maux d’estomac, des réactions allergiques ou des troubles digestifs, cessez immédiatement la prise et consultez un professionnel de la santé. Les compléments alimentaires ne doivent pas remplacer une alimentation équilibrée. Assurez-vous de consommer une variété d’aliments nutritifs pour couvrir vos besoins en nutriments essentiels. Prenez le soin d’écouter votre corps, car chaque personne est unique. Si vous ne remarquez aucune amélioration de vos symptômes ou si vous ressentez des effets indésirables, ajustez votre utilisation de compléments alimentaires en conséquence.

Les précautions à prendre lors de la prise de compléments alimentaires pour le SPM

 

Les décisions à prendre à long terme pour gérer les symptômes du syndrome prémenstruel

Certaines habitudes peuvent être adoptées pour mieux gérer le SPM à long terme. La première est d’adopter une alimentation riche en nutriments. Privilégiez les aliments riches en fibres, en vitamines et en minéraux et réduisez votre consommation de sel, de sucre et de caféine. Une activité physique régulière peut aider à réduire l’intensité des symptômes du SPM. Pratiquez une activité physique modérée comme la marche, le yoga ou la natation pour favoriser la circulation sanguine, réduire le stress et améliorer votre humeur. Apprenez des techniques de gestion du stress comme la méditation ou la respiration profonde. Le stress peut en effet aggraver les symptômes du SPM, c’est pourquoi vous devez trouver des moyens efficaces pour le gérer.

Un sommeil suffisant et de bonne qualité est par ailleurs crucial pour votre santé en général et peut aider à atténuer les symptômes du SPM. Établissez une routine de sommeil régulière et créez un environnement propice au repos. Consultez régulièrement un médecin pour suivre l’évolution des symptômes. Il vous conseillera sur les traitements disponibles et les ajustements nécessaires à votre routine. Pensez à tenir un journal de vos symptômes et de leur intensité tout au long de votre cycle menstruel. Cela peut vous aider à anticiper les périodes de symptômes les plus intenses et à mieux les gérer.

A lire également