Tout savoir sur l'acupuncture : définition et principe d'une femme recevant un traitement d'acupuncture.
| |

Tout savoir sur l’acupuncture : définition et principe

L’acupuncture est un art thérapeutique d’origine chinoise qui se pratique depuis plus de 5 000 ans en Asie. Traditionnellement, elle vise à rétablir l’équilibre énergétique de l’organisme en stimulant certains points du corps avec des aiguilles, des herbes brûlantes, des massages… L’intervention permettra ainsi d’améliorer la circulation de l’énergie vitale, garante de la santé, du dynamisme et du bien-être d’une personne.

Qu’est-ce que l’acupuncture ? Les principes de base

L’acupuncture renvoie à la méthode thérapeutique consistant à planter des aiguilles sur des points spécifiques du corps humain pour soigner divers troubles. D’ailleurs, ce terme vient du latin médical « acupunctura », formé de « acus » (aiguille) et de « punctura » (piqûre). Il est apparu en Europe au XVIIe siècle pour désigner la pratique ancestrale chinoise décrite par un missionnaire jésuite français accueilli à la cour impériale à Pékin.

L’utilisation d’aiguilles ne représente toutefois qu’une petite partie de l’art traditionnel chinois appelé « Zhen Jiu ». En effet, le guérisseur peut également se servir d’herbes brûlantes (moxibustion), de ventouses ou de massages pour traiter ses patients. Ces différentes méthodes reposent néanmoins sur les mêmes principes. Elles consistent à stimuler les « points d’acupuncture » pour soigner ou revigorer une personne.

Sous sa forme traditionnelle, l’acupuncture s’appuie sur la perception taoïste de l’être humain et de l’univers. Les maladies s’expliquent ainsi par des perturbations ou des blocages de la circulation du qi (énergie vitale) dans le corps. Le soignant essaiera alors de rétablir l’équilibre naturel du flux énergétique à l’aide d’aiguilles, de moxas, de massages, de ventouses… Dans tous les cas, l’acte thérapeutique ciblera des points précis sur les méridiens, les canaux permettant à l’énergie vitale de circuler.

Pourquoi avoir recours à l’acupuncture ?

En acupuncture, le principal objectif est de rééquilibrer le qi (ou tchi dans sa version phonétique). L’équilibre est en effet essentiel pour le bon fonctionnement du corps et de l’univers. De ce fait, la médecine traditionnelle chinoise accorde une importance particulière à la recherche de ce « juste milieu » pour assurer la santé et le bien-être de chacun.

Dans les détails, les maladies et autres inconforts sont considérés comme les signes d’un excès, d’un manque ou d’un blocage du qi. Ces problèmes peuvent également provenir d’une mauvaise orientation de la circulation de l’énergie vitale. Pour y remédier, il faudra intervenir physiquement pour restaurer la circulation naturelle du qi. L’acupuncteur pourra, par exemple, recourir à des aiguilles ou à des massages sur les différents points de pression correspondant au dysfonctionnement.

Concrètement, l’acupuncture agit sur divers points essentiels pour la circulation de l’énergie dans le corps humain. Il permet ainsi de stimuler l’organisme pour retrouver de l’énergie ou combattre une maladie. Par ailleurs, le traitement est souvent accompagné de conseils pratiques pour rééquilibrer l’alimentation et la vie du patient en général. La personne traitée pourra alors améliorer sa santé et son bien-être

Comment se former à l’acupuncture ?

Une formation acupuncture est indispensable pour acquérir les bases concernant les points de piqûres et de pression. D’ailleurs, ces endroits sont couramment appelés des points d’acupuncture ou d’acupression. Le programme consiste en général à :

  • Découvrir la médecine traditionnelle chinoise ;
  • Mémoriser les points des méridiens et apprendre leur fonctionnement ;
  • Étudier la circulation du flux énergétique ;
  • Comprendre la corrélation entre les gestes à réaliser et l’équilibre de l’énergie vitale ;
  • Traduire les termes imagés sur la santé et la vitalité en pratiques concrètes (massages, piqûres, régime alimentaire, rythme de vie, etc.)…

Outre la partie théorique, la formation comprendra des cours et des ateliers pratiques sur les gestes à réaliser en cours de traitement. L’expérience joue aussi un rôle crucial dans cette discipline. Effectivement, la mémoire visuelle et corporelle aide à devenir plus efficace lors de l’intervention sur un patient. Les nouvelles technologies permettent également de disposer de divers supports pour apprendre en continu.

Pour se former à l’acupuncture, il est en somme important de suivre un programme spécialisé et d’enrichir continuellement ses connaissances. Cette démarche permet d’affiner la précision et l’efficacité de ses gestes. De plus, le savoir-faire acquis au fil du temps facilite l’établissement de diagnostics et les traitements. Il faudra aussi être attentif, minutieux et patient pour améliorer continuellement ses compétences.

A lire également