Un groupe de médecins et d'infirmières lors d'une réunion discutant de leurs rôles respectifs dans le programme ANDPC.

Quel est le rôle de l’ANDPC ?

Si vous êtes un professionnel de la santé, vous avez sans doute entendu parler de l’ANDPC, l’Agence nationale du développement professionnel continu. Cet organisme organise la mise en pratique du développement professionnel continu (DPC) de ceux qui exercent en milieu hospitalier et en centre de santé. Toutefois, savez-vous quel est le rôle et la mission précise de cette agence ?

Présentation de l’ANDPC : l’Agence nationale du développement professionnel continu

L’ANDPC est un établissement public administratif placé sous la tutelle du ministère de la Santé et de la Sécurité sociale. Elle a été créée par la loi HPST du 21 juillet 2009 sur la réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires. Elle succède à l’Organisme gestionnaire du développement professionnel continu (OGDPC) depuis 2016.

Cette agence permet d’organiser, d’assurer et d’améliorer le développement professionnel continu dans le secteur de la santé. Le DPC est une obligation légale pour tous les professionnels de santé. Ils doivent en effet suivre chaque année des actions de formation continue, d’évaluation des pratiques professionnelles et de gestion des risques.

Si vous manquez de temps, améliorez vos compétences médicales en suivant des formations ANDPC à distance. Ceci est possible en vous rendant sur des sites spécialisés qui proposent des formations en e-learning. Vous y trouverez des cours adaptés à votre pratique quotidienne, conçus par des experts reconnus dans leur domaine et agréés par l’ANDPC.

Quel est son objectif et sa mission ?

L’objectif de l’ANDPC est de contribuer à la qualité du système de santé et à la protection des usagers en garantissant un DPC optimal pour les professionnels de santé. Pour cela, elle a pour mission :

  • de définir les orientations nationales du DPC en concertation avec les instances représentatives des professionnels de santé,
  • de référencer les organismes habilités à dispenser des actions de DPC, en vérifiant leur respect des critères méthodologiques et scientifiques définis par le Haut conseil du DPC,
  • de gérer le financement du DPC en attribuant des enveloppes budgétaires aux organismes gestionnaires des professions libérales conventionnées (OGPLC),
  • de contrôler le respect de l’obligation annuelle de DPC par les professionnels de santé en recueillant leurs déclarations individuelles.

Une autre mission de l’ANDPC est d’évaluer l’impact du DPC sur les pratiques professionnelles et sur l’amélioration du système de santé.

 

 

Comment assure-t-elle le DPC des professionnels de la santé en France ?

L’ANDPC assure le DPC des professionnels de santé en leur proposant un portail internet facile d’accès et d’utilisation. Sur ce dernier, les médecins, infirmiers, kinésithérapeutes et autres peuvent créer un compte personnel et sécurisé. Ils peuvent ainsi gérer leur situation, accéder à leur document de traçabilité et bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

De même, ils peuvent rechercher une formation de DPC adaptée à leur profil parmi les milliers référencées par l’ANDPC dans tous les domaines d’activité. Les professionnels de la santé peuvent également s’inscrire à une action de DPC et prétendre à une prise en charge financière par l’Agence ou par leur employeur.

Pour se connecter au portail internet de l’ANDPC, les professionnels de santé ont besoin de leur numéro Adeli ou RPPS et de renseigner leur mot de passe. Après quoi, ils peuvent consulter les informations relatives au DPC telles que les orientations nationales, les critères méthodologiques, les modalités de financement ou de contrôle. La plateforme leur permet enfin de contacter l’Agence par e-mail ou de trouver son numéro de téléphone, en cas de besoin ou de question.

Quels sont les avantages du rôle de l’ANDPC dans le secteur de la santé ?

Le rôle de l’ANDPC présente plusieurs avantages pour les professionnels, mais aussi pour les usagers et pour le système de santé dans son ensemble. L’Agence permet de favoriser l’accès à la formation continue pour tous les professionnels de santé, quel que soit leur mode d’exercice, leur spécialité ou leur lieu d’exercice.

Elle garantit également la qualité des formations de DPC en vérifiant leur conformité aux critères méthodologiques et scientifiques définis par le Haut conseil du DPC. Cet établissement permet de faciliter le financement du DPC en attribuant des enveloppes budgétaires aux organismes gestionnaires des professions libérales conventionnées.

Par ailleurs, l’ANDPC renforce le respect de l’obligation annuelle de formation continue en recueillant les déclarations individuelles des professionnels de santé. Elle les transmet ensuite aux autorités compétentes. Cette institution sert également à évaluer l’impact du DPC sur les pratiques professionnelles et sur l’amélioration du système de santé.

A lire également